Le CBD et l’hypertension artérielle (HTA) chez l’adulte

L’hypertension artérielle est un trouble qui touche énormément de personnes en France. Selon plusieurs études, l’hypertension artérielle affecte plus de 65 % des personnes ayant plus de 65 ans. Ce trouble, qui est en réalité un véritable enjeu de santé publique, peut entraîner de graves conséquences si l’on ne fait pas attention à sa tension artérielle. Il existe diverses solutions efficaces pour réguler cette dernière. Parmi celles-ci, il y a le CBD dont les propriétés thérapeutiques constituent une alternative intéressante à l’hypertension artérielle. Christophe de CBD Monkey vous en dit plus ici sur le CBD et l’hypertension artérielle chez l’adulte.

Hypertension artérielle (HTA) : de quoi s’agit-il ?

Avant de comprendre en quoi consiste l’hypertension artérielle (HTA), il est essentiel de savoir ce qu’est la pression artérielle, puisque les deux notions vont de pair. Encore connue sous le nom de tension artérielle, la pression artérielle se définit comme la pression qu’exerce le sang sur les parois des artères. La circulation sanguine est rendue possible grâce au fonctionnement en deux temps du cœur. Dans un premier temps, il se contracte et propulse le sang dans les artères. On parle dans ce cas de tension systolique. Ensuite, le cœur se relâche puis se remplit. Il s’agit là de la pression diastolique. La pression ou tension artérielle est mesurée en fonction de ces deux valeurs importantes.

La valeur systolique est considérée comme la pression maximale du sang, tandis que la valeur diastolique représente sa pression minimale. Elle est mesurée en centimètre de mercure (cmHg) ou en millimètre de mercure (mmHg). En temps normal, la pression artérielle se situe à 12/8 cmHg environ. Le chiffre 12 représente la valeur de la pression systolique et le 8 correspond à celle de la pression diastolique. On parle d’hypertension artérielle quand l’un ou l’autre de ces chiffres est trop élevé. Par exemple, si la tension va au-delà de 14/9 cmHg pendant une longue période, cela signifie qu’on est présence d’une hypertension artérielle.

Cette maladie se traduit par un excès de pression dans les vaisseaux sanguins. Cette augmentation entraîne la modification de la morphologie des artères. Au fil du temps, elles s’épaississent, deviennent plus rigides et ont tendance à se dilater. L’augmentation chronique de la pression du sang dans les vaisseaux détériore l’irrigation générale du corps. L’hypertension artérielle est une maladie silencieuse dont les symptômes se manifestent assez tard. Il y a toutefois des signes qui peuvent alerter. Il s’agit de :

  • palpitations,
  • maux de tête,
  • vertiges,
  • bourdonnements d’oreilles,
  • douleurs au thorax,
  • problèmes de respiration,
  • problèmes de vue,
  • saignements de nez…

En cas de présence de ces symptômes, il faut consulter un médecin sans attendre. Si l’hypertension artérielle n’est pas rapidement prise en charge, cela peut engendrer de graves conséquences.

Hypertension artérielle

Hypertension artérielle : différents types et conséquences

L’hypertension artérielle est une maladie qui peut causer d’importants dégâts sur la santé de la personne qui en souffre. Il est donc nécessaire de prendre les mesures adéquates pour l’éviter au maximum. Pour cela, il faut avant tout connaître ses différents types et leurs causes ainsi que ses conséquences.

Les différents types d’hypertension artérielle

Il existe deux types d’hypertension artérielle.

L’hypertension artérielle essentielle ou primaire

Maladie que l’on rencontre le plus souvent, l’hypertension artérielle essentielle représente plus de 90 % des cas. Elle se développe de façon progressive, mais n’a jusqu’à ce jour aucune cause discernable. De nombreux facteurs peuvent cependant être pris en compte pour cette hypertension artérielle. Il y a entre autres le mode de vie (surpoids, l’alimentation, manque d’activité physique, consommation excessive d’alcool, tabagisme, stress…), l’hérédité, l’âge…

L’hypertension artérielle secondaire

Forme la plus grave de la maladie, l’hypertension artérielle secondaire se manifeste très rapidement et possède plusieurs causes. On peut notamment citer les maladies rénales, les problèmes de thyroïde, les maladies cardiovasculaires, le diabète, l’excès d’alcool. La consommation de certains médicaments et stimulants comme les amphétamines, la cocaïne ou les méthamphétamines en cristaux peuvent aussi causer l’hypertension artérielle secondaire. Il en est de même pour le stress et l’anxiété.

Quelles sont les conséquences de l’hypertension artérielle ?

Les conséquences de l’hypertension artérielle sont nombreuses. Cette maladie est considérée comme la première cause mondiale de mortalité. Elle augmente considérablement les risques de faire un accident vasculaire cérébral, un œdème pulmonaire ou un infarctus du myocarde. L’hypertension artérielle peut également contribuer au développement d’une insuffisance rénale chronique ou d’une maladie neurodégénérative. La perte de la vue, la réduction de la circulation sanguine au cerveau et les anévrismes sont aussi des complications de cette maladie.

Cette maladie ne doit donc en aucun cas être prise à la légère. Il y a de nombreuses mesures qui permettent de la prévenir. Il existe également des traitements médicamenteux efficaces pour réduire la tension artérielle. Plusieurs autres pistes thérapeutiques sont également sans cesse explorées pour trouver une solution à l’hypertension artérielle. Le CBD fait partie de celles qui suscitent le plus d’enthousiasme.

Hypertension et CBD

Hypertension et CBD : une alternative thérapeutique pour guérir la maladie ?

Le cannabidiol (CBD) est une molécule de la famille cannabinoïdes présente dans le cannabis et connue pour ses nombreuses vertus thérapeutiques. Plusieurs études ont été menées sur le CBD pour savoir s’il pouvait traiter efficacement l’hypertension artérielle. Si elles sont toutes quelque peu contradictoires, aucune d’elles ne dénigre les propriétés thérapeutiques du CBD.

Une étude réalisée en 2017 sur neuf personnes de sexe masculin en bonne santé a révélé qu’une dose unique de CBD (600 mg) permettait d’abaisser la pression artérielle au repos, mais aussi le volume systolique. Il a également été démontré que le CBD réduit la tension artérielle chez les personnes en état de stress. Ces différentes études ont permis d’identifier les effets du CBD sur l’hypertension artérielle.

Hypertension : les effets du cannabidiol sur le système cardiovasculaire

Le CBD a de nombreux effets sur le système cardiovasculaire. Grâce à ses vertus vasorelaxantes, le cannabidiol agit de façon concrète sur les artères. Le CBD offre une protection contre les dommages vasculaires qui sont causés par un environnement riche en glucose. Les propriétés du cannabidiol lui permettent aussi de diminuer l’induction ou l’inflammation du diabète de type 2. Les études menées sur l’hypertension et le CBD ont montré le rôle positif que peut avoir ce dernier dans le système cardiovasculaire, mais également dans le système vasculaire périphérique et cérébral.

Le CBD et la baisse de la tension artérielle

L’organisme de l’homme contient plusieurs récepteurs qui agissent sur le système nerveux central. Cet ensemble de récepteurs, qui est appelé système endocannabinoïde, joue un rôle très important dans divers processus physiologiques. Il a entre autres pour fonction la régulation du stress, du sommeil, de l’appétit… Grâce à son action sur le système endocannabinoïde, le CBD favorise la diminution du stress. Cela a pour effet de détendre, de calmer le rythme cardiaque et de baisser la pression artérielle.

Le cannabidiol existe sous plusieurs formes qui présentent toutes des effets thérapeutiques naturels. Il y a entre autres les fleurs de CBD et l’huile de chanvre qui sont des produits phares sur le marché. L’huile de CBD est beaucoup plus appréciée en raison de son efficacité et sa simplicité. Elle lutte contre les insomnies et améliore la qualité du sommeil. L’huile de CBD renforce aussi le système immunitaire puisqu’elle contient beaucoup d’acides gras essentiels et de vitamines (A et E).

Le CBD est une alternative thérapeutique très intéressante pour l’hypertension artérielle. Si le produit ne lutte pas directement contre la maladie, il se montre tout de même efficace pour diminuer la pression artérielle, qui est le déclencheur du trouble. Il est cependant vivement recommandé de toujours consulter un médecin avant d’utiliser du cannabidiol dans le cadre médical. Cela permet d’éviter d’éventuels problèmes de santé.