La decarboxylation du cannabis CBD : comment faire ?

Comme beaucoup le savent, le cannabis cru n’a que très peu d’effets psychoactifs. On ne ressent presque rien quand on consomme l’herbe fraîche. Ceci est dû au fait que le cannabis frais possède très peu de THC (la molécule qui procure les effets psychotropes) et beaucoup de THCA, un cannabinoïde connu pour ses propriétés médicinales. Pour les fleurs CBD le principe est le même. Lorsque l’herbe est fraiche, la molécule de CBD est peu présente et est retrouvée principalement sous sa forme acide: le CBDA. Pour transformer la forme acide de la molécule en forme active et ainsi bénéficier des effets tant appréciés par les consommateurs, il faut avant tout activer le cannabis par la décarboxylation. Mais ne vous inquietez pas: si votre herbe est sechée correctement elle sera déjà prête à être utilisée pour la vaporisation ou la combustion. La décarboxylation est un procédé surtout utilisé pour les préparations culinaires et les tisanes. Christophe de CBD Monkey vous évoque de quoi il s’agit et comment il est possible de réaliser cette opération.

Qu’est-ce que la décarboxylation ?

La décarboxylation est le procédé par lequel les cannabinoïdes passent de la forme acide à la forme active. En général, cela peut se faire naturellement quand le cannabis sèche, mais cette méthode prend beaucoup de temps. Il est également possible de le décarboxyler de façon chimique en l’exposant à la chaleur pour un résultat plus rapide. L’exposition à la chaleur permet aux acides cannabinoïdes comme le THCA et le CBDA de se transformer en THC et en CBD (cannabidiol). Si la décarboxylation du cannabis consiste à faire chauffer les fleurs de CBD pour les rendre psychoactifs, il faut faire attention à la température et au temps d’exposition. Il ne s’agit pas de vaporiser et de fumer le cannabis n’importe comment.

Une décarboxylation réussie du CBD nécessite du temps. Pour que le CBDA commence à se transformer en CBD, il faut exposer le cannabis pendant 30 à 45 minutes à 105 °C environ. Vous avez aussi la possibilité de le décarboxyler à une température inférieure, mais le temps sera rallongé.

Décarboxylation cannabis

Pourquoi utiliser la technique de décarboxylation pour le cannabis ?

Les raisons qui peuvent vous inciter à utiliser la technique de décarboxylation du cannabis sont très nombreuses. Premièrement, vous ne pourrez pas bénéficier des effets du CBD de manière optimale si vous consommez la fleur de chanvre sans l’avoir au préalable décarboxylé ou laissé seché suffisamment. Grâce à la technique de décarboxylation du cannabis, vous activerez les différents cannabinoïdes de la plante, ce qui vous aide à profiter de l’intégralité de ses bienfaits pour un usage récréatif ou médical. C’est l’une des raisons pour lesquelles le cannabis est souvent consommé via la vaporisation ou la combustion plutôt qu’en cuisine.

En utilisant un vaporisateur, la décarboxylation se fait instantanément. Vous n’avez plus besoin d’utiliser une technique de décarboxylation du cannabis avant la consommation. Les fleurs de cannabis sont ainsi suffisamment chauffées pour activer le CBD.

En revanche, la décarboxylation devient obligatoire si vous envisagez d’utiliser le cannabis pour une préparation culinaire. Il en est de même pour la tisane au CBD. La décarboxylation du CBD avant la préparation vous permet d’obtenir un produit final plus efficace. Cette technique a également des effets protecteurs. En effet, les têtes des fleurs de cannabis peuvent être frappées par des agents pathogènes pendant le stockage. En décarboxylant le cannabis, vous éliminez l’humidité et les moisissures causées par les agents pathogènes. Votre récolte ne risque ainsi plus d’être gâchée.

Comment décarboxyler le cannabis ?

Il existe tellement de manières de décarboxyler le cannabis que nous ne saurons tous les énumérer. Il y a toutefois certaines méthodes très efficaces que vous pouvez utiliser à la maison. Nous vous les présentons ci-dessous:

Décarboxylation du cannabis CBD avec le four

L’utilisation du four est l’une des méthodes les plus pratiques pour décarboxyler le cannabis. En plus d’être simple, cela ne nécessite que très peu d’équipement. Vous aurez besoin évidemment d’un four et d’un plat (ou une feuille de papier cuisson). Pour commencer, vous devez préchauffer le four entre 110 °C et 120 °C. La température exacte dépendra du four que vous avez. S’il s’agit d’un équipement traditionnel, nous vous conseillons de régler la température à 90 °C, car ce dernier sèche très rapidement quand il est en chaleur tournante. Pendant que le four se chauffe, il vous faudra émietter les fleurs de chanvre pour qu’ils soient en petits morceaux.

Étalez-les ensuite sur une feuille de papier sulfurisé ou sur un plat que vous placerez sur une plaque de cuisson. Mettez cette dernière au four pendant 30 à 45 minutes en veillant à remuer les morceaux de cannabis à mi-cuisson. Une fois le temps écoulé, retirez l’herbe du four et laissez-la refroidir. Pour savoir si la décarboxylation du CBD est réussie, vérifiez si la fleur de chanvre a un aspect brunâtre et s’effrite au toucher. Si ce n’est pas le cas, remettez-la dans le four pendant un moment.

Décarboxylation CBD

Décarboxylation du cannabis avec le micro-ondes

La méthode du micro-ondes prend beaucoup moins de temps que celle du four. Voici le processus de décarboxylation du cannabis avec le micro-ondes :

  • émiettez la fleur de CBD en petits morceaux,
  • mettez-les dans un bol que vous recouvrirez avec un couvre-bol,
  • faites cuire au micro-ondes pendant environ 1 minute 30,
  • recommencez 3 à 4 fois la cuisson pour obtenir l’effet désiré.

L’odeur du cannabis doit être âcre sans toutefois sentir le brûlé. Vous pouvez aussi vous baser sur la couleur des miettes (brune) pour vous assurer de la réussite de la décarboxylation du CBD.

Décarboxylez le cannabis avec la méthode sous vide

Si les deux précédentes méthodes ne vous conviennent pas, vous pouvez décarboxyler votre CBD avec un sac sous vide. C’est une méthode appréciée par beaucoup de personnes en raison de son efficacité. Elle vous offre la possibilité d’obtenir des fleurs de CBD uniformément décarboxylées. De plus, il n’y a aucun risque de brûlures avec cette méthode. Elle consiste à sceller le cannabis sous vide dans des sacs plastiques, puis à le mettre dans une marmite remplie d’eau. À l’instar des autres méthodes, vous devez commencer par broyer le cannabis ou par l’émietter. Il faudra mettre les morceaux dans un sac sous vide thermocollant que vous scellerez avec un appareil à vide.

Remplissez ensuite une casserole avec de l’eau et portez-la à ébullition. Placez-y le cuiseur de précision sous vide réglez la température à 90 °C. Quand l’eau atteindra cette température, vous devrez ajouter le sachet d’herbe scellé dans la casserole pendant une heure environ. Après cela, il vous faudra patienter jusqu’à ce que la décarboxylation du CBD soit effective. La méthode du sous vide prend beaucoup plus de temps que les autres, mais le résultat est excellent. Les autres aussi permettent d’avoir un cannabis bien décarboxylé, à condition de faire très attention aux températures. Au-delà de 150 °C, les risques que les cannabinoïdes et les terpènes aromatiques se dégradent sont très élevés.

En conclusion la décarboxylation est une méthode très efficace et presque indispensable si vous souhaitez utiliser vos fleurs CBD pour la cuisine ou sous forme de tisane. Si vous utiliser le cannabis CBD en vaporisation ou en combustion, il vous suffira simplement de vérifier que vos fleurs soient assez sèches avant de les consommer.

Les fleurs de cannabis CBD qui pourraient vous intéresser

  • Lemon Haze CBD
    Fleur CBD 15%
    Lemon Haze CBD
    à partir de 7.80 / gr
  • Mini buds cbd
    Fleur CBD entre 10% et 20%
    Mini Buds CBD
    60.00
  • Super Skunk CBD
    Promo !
    Fleur CBD 18%
    Super Skunk CBD
    à partir de 7.00 / gr
  • Trim CBD
    Rupture de stock
    Fleur CBD entre 10% et 20%
    Trim CBD
    à partir de 2.00 / gr