Quelle est la différence entre le CBD et le THC ?

La plante de cannabis contient une centaine de cannabinoïdes, dont les plus populaires sont le cannabidiol (CBD) et le tétrahydrocannabinol (THC). Ces deux principes actifs présentent exactement la même composition chimique et agissent sur le système nerveux central. Toutefois, les similitudes s’arrêtent là. Alors que le CBD est encensé pour ses bienfaits sur la santé, le THC est une substance qui sent le soufre – au point d’être considéré comme un stupéfiant.

Une petite différence… qui fait un grand effet

Le CBD et le THC affichent la même structure moléculaire : 21 atomes de carbone, 30 atomes d’hydrogène et 2 atomes d’oxygène. Ces molécules sont néanmoins agencées diversement dans les deux cannabinoïdes. Une différence légère, qui modifie pourtant la façon dont ils interagissent avec le corps.

Le mode d’action du CBD et du THC

Le système endocannabinoïde (ou SEC) est indispensable à la régulation des différentes fonctions de l’organisme. Il comprend des récepteurs (CB1 et CB2), des enzymes et des endocannabinoïdes – qui sont des cannabinoïdes endogènes jouant le rôle de neurotransmetteurs.

Les récepteurs CB1 se trouvent principalement dans le système nerveux central. Ils sont impliqués dans les zones du cerveau responsables du plaisir, de l’humeur, de la mémoire ou encore de l’appétit.

Les récepteurs CB2 sont, quant à eux, logés dans le système immunitaire et influent sur la douleur et l’inflammation.

Le THC dans le système nerveux

À l’instar des endocannabinoïdes, le THC a la capacité de se fixer sur les récepteurs CB1. Cela a pour conséquence de perturber la communication entre les neurones et de ce fait, les aptitudes physiques et mentales.

Les effets psychoactifs apparaissent alors : stone, exaltation et même de la psychose lorsque la molécule est consommée à forte dose.

Comme il dope le système de récompense du cerveau, le THC augmente aussi la libération de la dopamine ou hormone du bonheur – ce qui favorise l’addiction.

Le CBD dans les cellules immunitaires

Le CBD est un allié du système immunitaire. Bien qu’il ne se fixe pas sur les récepteurs CB2, il influe indirectement sur leur action. En effet, il encourage l’organisme à recourir davantage à ses cannabinoïdes endogènes.

Des études ont également révélé que le CBD avait la faculté de renforcer ou de moduler le système immunitaire. Cela en fait donc un remède naturel contre les maladies auto-immunes.

Grâce à son pouvoir apaisant, le CBD peut être utilisé pour lutter contre l’épilepsie, le stress, l’insomnie, l’anxiété et la dépression. Il permet également d’atténuer les douleurs chroniques et l’inflammation.

Enfin, le CBD fait figure d’antagoniste du récepteur CB1 – ce qui induit une diminution du sentiment d’euphorie lorsqu’il est consommé avec le THC !

CBD et THC : que dit la loi ?

La législation européenne ne considère pas le CBD comme dangereux pour la santé. Elle autorise sa commercialisation et sa consommation dans les pays membres de l’Union européenne. Attention, un taux réglementaire de THC doit toutefois être respecté. En France, les produits à base de CBD doivent provenir d’un plant de cannabis contenant moins de 0,2 % de THC.

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *