Comment consommer le CBD ?

Le cannabidiol (CBD) est un cannabinoïde, un composé chimique qu’on trouve dans le cannabis. Dépourvu des propriétés psychotropes du THC, il est de plus en plus prisé, particulièrement pour ses vertus médicinales. Dans cet article, nous vous invitons à découvrir comment l’utiliser efficacement.

Comment consommer du CBD ?

Pour beaucoup d’utilisateurs, il n’est pas toujours facile de trouver le meilleur moyen d’optimiser sa consommation du CBD. En réalité, la formule appropriée est laissée à l’appréciation de chacun. Voici les différentes méthodes de consommation du CBD qui, assurément, répondront au mieux à vos besoins :

– Le e-liquide au CBD

Généralement réalisés à base d’isolat de CBD, les e-liquides n’ont véritablement aucune vertu thérapeutique. Débarrassé de la plupart des substances du cannabinoïde, l’isolat de CBD est moins efficace qu’une extraction à spectre complet. Cependant, les e-liquides au CBD constituent la méthode de consommation la plus courante, avec une e-cigarette bien évidemment. Ils sont aromatisés aux terpènes naturels pour garder une certaine variété de saveurs.

 

– L’huile de CBD

L’huile de CBD est essentiellement consommée en sublingual. Avec sa forte biodisponibilité, cet extrait de CBD est puissant et doit être utilisé sous la supervision d’un médecin, notamment pour une indication médicale. Il est important de distinguer les huiles de CBD avec les huiles naturelles infusées au CBD, ou les e-liquides au CBD. L’huile de CBD est obtenue après une extraction pure de cannabis, où seul le CBD a été conservé. Elle ne peut en l’occurrence pas être vaporisée, exception faite du RSO.

 

– Les fleurs de CBD

Connus sous divers noms tels que “herbe, weed, ou beuh », les fleurs de CBD sont le “produit non transformé” du cannabis. Si elles ressemblent beaucoup aux fleurs illégales avec du THC en odeur et en présentation, elles ne produisent cependant aucun effet psychotrope. La fleur de CBD est très tendance actuellement en France. Ses consommateurs recherchent son effet relaxant. Le public visé par ce mode de consommation est composé des personnes qui apprécient la weed, mais pas ses « effets récréatifs », ou celles qui ont décidé de se sevrer du cannabis THC. Les fleurs séchées de CBD se consomment, soit avec une pipe (en pures ou mélangées avec du tabac), soit en roulant un joint (comme dans le cas du cannabis standard), ou encore à l’aide d’un vaporisateur.

– Les aliments composés du CBD

Le CBD peut être intégré dans certains aliments ou confiseries comme les bonbons, les chewing-gums, les smoothies, les cookies… En revanche, il ne résiste pas aux aliments cuits. Privilégier donc les préparations non cuites, ou le mettre au dernier moment dans votre plat. Le CBD « terpénisé » vous permettra de joindre l’utile à l’agréable en intégrant vos saveurs « weeds » préférées dans vos plats.

 

– Les cosmétiques au CBD

Des baumes aux crèmes, en passant par les masques ou les lotions, les cosmétiques CBD se présentent sous différentes formes. Ils peuvent être appliqués directement sur la peau sans aucun danger. Ceux qui l’adoptent sont principalement à la recherche des effets anti-inflammatoires, relaxants ou nourrissants du CBD. Ces produits aux multiples concentrations de CBD sont non psychotropes.

– Le liquide soluble CBD

Très recherché, le liquide soluble CBD ou le « CBD water-soluble » est utile pour infuser n’importe quel liquide assez facilement. Selon le cas, et en fonction des produits, une à deux gouttes sont largement suffisantes comme dose à ajouter à 1 demi-litre d’eau. Le dosage peut bien-sûr être augmenté au besoin.

Laisser un message

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *