En quoi le CBD est-il efficace contre l’anxiété ?

En raison d’un mode de vie tumultueux au quotidien, une bonne majorité de la société se retrouve sujette à l’anxiété et au stress. Ces troubles sont devenus au cours des dernières années une réalité courante dans la population adulte en France. On peut citer pour facteurs favorisants, le système du « métro, boulot, dodo », les problèmes professionnels, familiaux ou relationnels du quotidien. Le CBD (cannabidiol) figure parmi les diverses solutions qui peuvent être envisagées pour le traitement de l’anxiété.

Qu’est-ce que l’anxiété ?

L’anxiété est un trouble bien connu par le public parce qu’elle fait partie du quotidien d’une bonne majorité de la population. Ce phénomène n’est pas obligatoirement pathologique, mais peut au contraire naître d’une réaction physiologique du cerveau lorsque ce dernier se trouve en situation de danger. Autrement dit, dans certains cas, l’anxiété est une manifestation de l’instinct de survie, et ne nécessite pas un traitement curatif.

Elle peut aussi se manifester sous la forme d’un stress ressenti à l’approche d’un examen ou d’un évènement important par exemple. Elle devient anormale lorsqu’elle se déclenche indépendamment d’un facteur extérieur, et présente les symptômes d’un trouble anxieux pathologique.

Selon le dictionnaire Larousse, l’anxiété peut aussi être définie comme un « trouble émotionnel se traduisant par un sentiment indéfinissable d’insécurité ». Elle se manifeste alors par une sensation désagréable que l’individu anxieux n’est en général pas en mesure d’expliquer de façon rationnelle. La sensation de stress provoquée par l’anxiété peut provenir d’un facteur externe tel que la profession ou les habitudes de vie. Elle peut aussi provenir d’un facteur interne, le plus souvent des dérèglements physiologiques, qui peuvent être corrigés par un traitement adéquat. C’est ce qu’on retrouve dans certains troubles tels que :

  • le syndrome de stress post-traumatique
  • les troubles obsessionnels compulsifs
  • la dépression
  • les troubles anxieux généralisés
  • les troubles maniaco-dépressifs

Les troubles de l’anxiété et du stress sont souvent associés à différentes manifestations somatiques telles que l’hypersudation, les palpitations, les cauchemars, et même l’angoisse.

anxiété

Quel est le mode d’action du CBD sur l’anxiété ?

Les effets du CBD sur l’anxiété et le stress sont nombreux. Avant de les développer, il convient de mentionner l’origine de la molécule et ses vertus les plus connues. Le cannabidiol est un composé chimique issu du chanvre cannabis sativa, qui joue le rôle d’anxiolytique et d’antidépresseur naturel pour les personnes souffrant :

  • de stress chronique
  • d’angoisse
  • d’attaques de panique
  • d’anxiété généralisée…

Pour la correction de ces divers troubles d’anxiété et de stress, le CBD agit à différents endroits dans l’organisme.

Le CBD induit la production de sérotonine

Si le CBD est efficace pour soulager l’anxiété et le stress, c’est parce qu’il a un effet déclencheur sur la production de sérotonine. Cette dernière est une hormone produite par le cerveau, qui joue un rôle déterminant dans la relaxation et la bonne humeur. Elle a donc une influence directe sur la réduction de l’anxiété, du stress, et même dans certains cas de la dépression. Encore appelée l’hormone du bonheur, la sérotonine contribue aussi à la régulation de la libido, l’appétit, le bien-être général…

Pour réduire les troubles de l’anxiété et du stress, le CBD agit sur les récepteurs suivants :

  • le 5-HT1A : son rôle consiste à réguler l’anxiété, la qualité du sommeil, la douleur, l’addiction et l’appétit,
  • le 5-HT2A : son rôle est essentiellement antipsychotique,
  • le 5-HT3A : joue un rôle dans la régulation des nausées et l’amélioration des changements d’humeur.

Le CBD intervient également dans la correction des troubles du sommeil, en aidant à avoir des nuits de sommeil profond.

Le CBD stimule le système endocannabinoïde

Le cannabidiol possède également une action stimulante sur le système endocannabinoïde et ses récepteurs, pour entraîner la production de dopamine et de sérotonine. L’action du CBD sur ce système a pour but de limiter la dégradation de l’anandamide et améliorer sa circulation dans le sang.

L’anandamide est une hormone qui joue un rôle dans le traitement de la dépression, et de l’anxiété, et dans la régulation de la douleur. Le CBD, par son action sur les neurones, aide aussi son consommateur à se détendre et à se relaxer. Il contribue également à l’amélioration de la concentration, par sa capacité à réduire l’agitation cérébrale et éliminer les pensées négatives.

L’avantage de l’utilisation du CBD pour les troubles anxieux, c’est qu’il aide à la régulation de l’humeur, sans induire aucun effet secondaire. On ne peut pas systématiquement en dire autant des autres traitements possibles pour la correction de l’anxiété et du stress. L’effet du CBD ne dure néanmoins en général que quelques heures, et nécessite donc une consommation régulière.

CBD gélules

Le CBD favorise la régénération neuronale

Les troubles chroniques de l’anxiété et du stress entraînent à long terme chez les personnes qui en souffrent, des problèmes parfois graves de neurogenèse. Autrement dit, la capacité cérébrale à produire de nouveaux neurones est considérablement réduite, surtout en cas de consommation d’alcool ou de drogues.

Selon certaines études, l’utilisation de CBD peut favoriser la régénération neuronale, à condition qu’elle soit associée à l’installation d’un mode de vie sain. En effet, en activant les récepteurs CB1 et CB2, le CBD agit aussi sur l’hippocampe pour entraîner une régénération des neurones. Cette action du cannabidiol sur le cerveau entraîne une réduction des troubles anxieux, de la dépression et du stress, sur le long terme.

Comment consommer le CBD face à l’anxiété ?

Il n’y a pas de dosage précis pour la consommation du CBD face à un trouble d’anxiété ou de stress. La posologie dépend de l’organisme de chaque individu, et du problème de santé qui nécessite l’usage du cannabidiol. Il faut aussi considérer le fait que le système endocannabinoïde diffère d’un patient à un autre. Par conséquent, nous vous conseillons d’entamer la thérapie au CBD de manière progressive en débutant par une dose faible.

Vous pouvez commencer le traitement à partir de 20 ou 30 mg/jour, et ensuite augmenter progressivement le dosage pour l’adapter à votre organisme. Sous certaines formes comme la vaporisation, il est toutefois plus difficile de déterminer avec précision le dosage. La thérapie au CBD ne précise pas néanmoins une dose maximale qu’il ne faut pas dépasser. L’objectif sera simplement d’aboutir à un dosage qui vous permet de soulager les symptômes détectés.

Le traitement au CBD

En ce qui concerne le traitement, il est recommandé de le déterminer sur la base des symptômes identifiés. Dans le cas d’une anxiété généralisée et d’une angoisse constante, nous conseillons une consommation par voie orale ou sublinguale, 2 à 3 fois/jour, pour une efficacité sur toute la journée.

Lorsque vous êtes plutôt sujet à une anxiété survenant sous forme d’une attaque de panique, il est plus adéquat d’opter pour une consommation ponctuelle. Pour ce qui concerne la forme, vous pouvez opter pour l’huile ou la vaporisation qui sont connues pour avoir un effet quasi immédiat. Il faudra ensuite réévaluer votre niveau d’anxiété une trentaine de minutes plus tard pour déterminer si les symptômes nécessitent une nouvelle prise.

Lorsqu’il s’agit d’une anxiété causée par un évènement important à venir (examen, prise de parole en public), l’idéal est de commencer la thérapie une quinzaine de jours environ à l’avance. Cela vous permettra de conditionner progressivement le système endocannabinoïde pour une meilleure gestion de l’anxiété et du stress.

L’association du cannabidiol à d’autres produits

L’association du CBD à d’autres plantes aux vertus relaxantes peut aussi améliorer son efficacité sur votre cerveau. Vous pouvez y associer de la valériane ou de la mélisse par exemple…

Même si aucune posologie n’est précisée pour l’utilisation du CBD, il est toujours recommandé de vous faire suivre par un médecin dès le début des soins. La thérapie au CBD ne remplace pas les psychothérapies classiques indiquées dans la correction des troubles mentaux.

CBD anxiété

Peut-on aussi utiliser le THC pour lutter contre l’anxiété ?

Le THC (tétrahydrocannabinol) est une molécule qui toute comme le CBD est issue du chanvre ou cannabis. Bien qu’ils soient de la même famille, ces deux composés ont toutefois des effets totalement différents sur l’organisme. Tandis que le CBD contribue à l’apaisement du cerveau, cette molécule est une substance psychoactive, qui peut entraîner une dépendance. Par conséquent, en cas de troubles anxieux, sa consommation n’est absolument pas une bonne idée.

Même si l’effet immédiat de ce composé peut faire penser à une relaxation, il peut au contraire aggraver les symptômes de l’anxiété. En effet, l’usage de cette substance peut augmenter considérablement vos risques de développer des troubles mentaux comme la dépression, l’anxiété, la psychose… Cette molécule est responsable d’effets euphorisants, peut s’opposer à l’action du système endocannabinoïde, et à la neurogenèse normale. Sa consommation entraîne aussi une réduction de la capacité de concentration et de mémorisation du cerveau, mais aussi une baisse de la motivation.

Par conséquent, il est plutôt recommandé d’opter pour le CBD, un composé qui n’a aucun effet nocif sur l’organisme. De plus, la détention de THC est rigoureusement proscrite par la loi, parce qu’il est classé dans la catégorie des substances dangereuses pour la santé, ce qui n’est pas le cas du CBD.

Attention: avant toute prise de CBD dans le cadre d’un traitement médical nous vous recommandons vivement de demander conseil auprès de votre médecin.